fbpx

[Interview] Sandra, fondatrice de Biom Paris

Sandra Kici-Legel est la fondatrice de Biom Paris, start-up qui réinvente les codes de l’industrie en proposant des objets du quotidien smart, design et éco-concu. En novembre dernier elle a lancé sa campagne de crowdfunding pour bbb, La Brosse le premier produit de la marque. Accompagnée par Crowdfunding Factory pendant toute la préparation et la campagne, elle revient sur son expérience.

CF : Parlez-nous de votre projet ?

Sandra : bbb, la Brosse est le premier produit de la marque Biom Paris. C’est un balai-brosse qui révolutionne le nettoyage des toilettes puisqu’il a été conçu pour une efficacité optimale du nettoyage. Nous l’avons conçu à partir de matériaux biosourcés en réduisant un maximum l’impact environnemental. De plus, nous avons voulu un design élégant inspiré de la nature pour s’intégrer au mieux à l’intérieur de chacun.

De l’idée jusqu’au lancement de la campagne, cela nous a pris 1 an : entre le design, l’incubation de Biom Paris chez Paris Pionnière, la création de l’entreprise, le prototypage… etc. Nous venons tout juste de sortir les premiers moules, que nous devons encore ajuster et valider, avant la production et la livraison de nos bbb à nos backers.

CF : Pourquoi avez-vous choisi d’utiliser le crowdfunding ?

Sandra : Nous avons choisi de faire une campagne sur Ulule en mode préventes, c’est-à-dire avec, non pas, un objectif financier mais un objectif de nombre de préventes à atteindre.

Pour financer la production des premières bbb, nous avions besoin d’avance de trésorerie et cela nous semblait un système gagnant-gagnant pour les contributeurs. Cela nous permet de connaître les retours de nos potentiels clients, de faire un test de marché grandeur nature, de nous donner de la visibilité, tout en proposant aux contributeurs les bbb en avant-première et à prix réduit.

CF : Pourquoi avoir choisi de vous faire accompagner ?

Sandra : Le crowdfunding, la communication ce n’est pas mon métier. Je préfère m’entourer de gens qui ont les compétences pour être certaine que j’ai mis toutes les chances de mon côté avant de me lancer… Et puis, une campagne de crowdfunding cela prend beaucoup de temps et quand on lance sa boîte on en a déjà pas beaucoup !

Être accompagné par Crowdfunding Factory cela nous a beaucoup apporté ! Nous avions un vrai cadre pour avancer, la rigueur, la méthodologie du crowdfunding. C’est également un vrai booster au quotidien quand parfois cela devient compliqué et fatiguant…

CF : Votre campagne a-t’elle été plus facile ou plus difficile que vous ne le pensiez ?

Sandra : Plus difficile ! On a pas idée du rythme intense d’une campagne de crowdfunding… Et comme prévu, comme pour toutes les campagnes, on a connu un creux d’activité à la moitié qui a été difficile à faire décoller pour atteindre notre objectif. Mais finalement vers la fin de la campagne tout a été très vite et nous avons pu dépasser notre objectif initial. C’est dans ces moments difficiles aussi qu’il est soulageant d’avoir un soutien.

CF : Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un porteur de projet qui aimerait lancer une campagne ?

Sandra : La préparation ! Mettez-vous y 6 mois en amont pour vraiment avoir le temps d’être fin prêt… Et surtout avoir une bonne base de données de contacts qualifiés pour pouvoir commencer la campagne fort dès les premiers jours.