fbpx

9 sources de financement pour son projet d’entreprise innovante

Avoir une idée de projet entrepreneurial c’est bien, mais avoir les fonds pour le financer c’est mieux. Quelles sont vos options pour trouver des fonds et financer le développement et le lancement de votre projet innovant ? Quelles sont les conditions d’obtention et obligations liées à ces financements ? On vous donne 9 idées de sources de financement dans cet article pour vous aider à trouver ceux qui correspondent à votre projet, à vos besoins et à vos envies.

Carlos rêve lui aussi de financer son projet innovant !

Somme moyenne

Limitée

Obtention

Facile

Coût

Flexible

Vous n’y avez peut-être même pas pensé, mais votre famille ou vos amis peuvent être un véritable soutien financier.

L’argent de votre entourage, on l’appelle aussi « love money« , c’est-à-dire « argent du cœur » ou « capital de proximité ». C’est le moyen le plus facile et rapide pour collecter de l’argent. Le soutien de votre entourage peut intervenir à n’importe quelle étape de création de votre projet, la somme maximum qu’ils peuvent vous donner/prêter est sans limite selon leurs moyens. Aussi, selon la personne qui vous aide, les contraintes sont flexibles : un prêt, un don, un investissement à vous de voir…

C’est vraiment votre joker dans les moments compliqués de votre projet. Cependant, ce n’est souvent pas l’apport financier le plus important, et les relations si votre projet échoue peuvent se ternir. Alors, attention à bien expliquer les risques à votre entourage.

Tips : Pour les convaincre, parlez-leur des réductions d’impôts dont ils peuvent bénéficier.

La « love money » est une très bonne solution pour démarrer votre projet ! Aller, plus qu’à envoyer un petit message à vos proches pour leur parler de votre futur projet. 😉

Les prêts d’honneurs

Somme moyenne

35 000

Obtention

Moyen

Coût

0%

Ce type de prêt est très intéressant puisqu’il est à taux 0 % !

Deux principaux organismes proposent des prêts d’honneur : Initiative France et le Réseau Entreprendre. Ils vous prêtent de l’argent que vous jurez sur l’honneur de rembourser, sans garantie ni caution.

Outre le fait que cela soit à taux 0, le prêt d’honneur permet souvent de débloquer d’autres financements notamment bancaires, en crédibilisant le projet.

Mais attention, il n’est pas obtenu si facilement ! Vous devez présenter un dossier solide et répondre à des critères qui varient selon les organismes. Si votre projet correspond aux critères vous passerez devant un comité de sélection. L’étude du dossier peut prendre 3 à 6 mois et les périodes de remboursement sont généralement courtes.

À noter, le prêt d’honneur est octroyé à l’entrepreneur et non à son entreprise. Vous serez donc responsable individuellement du remboursement de ce prêt, quel que soit le destin de votre entreprise.

Le microcrédit

Somme max.

12 000

Obtention

Facile

Coût

1,5%-4%

C’est une alternative au crédit bancaire. Le microcrédit permet aux personnes non éligibles au crédit bancaire, de pouvoir financer leur projet mais avec des plus petites sommes.

Ce financement permet aux personnes précaires de financer des projets qui leur permettront de se réinsérer dans le monde professionnel.

« L’entreprise doit être en cours de création ou doit avoir moins de cinq années d’existence et moins de trois salariés. La personne qui sollicite le microcrédit doit le faire uniquement si elle n’a pas pu obtenir un crédit bancaire. Le besoin de financement ne doit pas excéder 12 000 €. » (source economie.gouv.fr)

Les détenteurs d’un microcrédit disposent d’un accompagnement dans leurs démarches administratives, d’aide à la maîtrise de leurs coûts ou encore de développement commercial, …

Les principaux organismes dont vous pouvez vous rapprocher pour obtenir un microcrédit : l’ADIE, Créa-Sol, France Active, Réseau Entreprendre et Initiative France.

Le financement participatif (crowdfunding)

Somme moyenne

selon la forme utilisée

Obtention

Moyenne

Coût

selon la forma utilisée

Le crowdfunding, ou financement participatif, permet aux porteurs de projet de faire appel au grand public pour financer tout ou une partie de leur projet. C’est un type de financement souvent utilisé en complément d’autres financements par les créateurs, entrepreneurs, repreneurs qui souhaitent se lancer ou développer leur activité.

Ce financement peut prendre 3 formes principales, très différentes les unes des autres, et qui seront plus ou moins adaptées selon le projet :

  • Le crowdfunding en prêt : avec, sans intérêts ou sous forme de minibons. Le taux d’intérêt moyen est de 8%, la durée maximale de 7 ans et la somme moyenne prêtée de 1 000€ à 200 000€.

  • Le crowdfunding en equity : en capital, en obligation ou en royalties. L’investisseur est rémunéré sous forme de dividendes, de plus-values réalisées lors de la cession des titres, d’intérêts, ou de commissions sur le chiffre d’affaires. La somme moyenne collectée oscille entre de 40 000€ et 500 000€.

  • Le crowdfunding en don : avec ou sans contrepartie. Les internautes financent des projets créatifs, entrepreneuriaux ou même technologiques en échange de contreparties liées au projet. La somme moyenne collectée oscille entre de 3 000€ et 6 000€.

Chez Crowdfunding Factory, on est spécialisé en crowdfunding en don contre récompenses ! Vous voulez savoir si votre projet est compatible avec ce type de financement ?

    Les incubateurs, accélérateurs

    Somme moyenne

    Très variable

    Obtention

    Difficile

    Coût

    Parts de l’entreprise

    Les incubateurs sont un peu les couveuses des jeunes entreprises. Ils accompagnent les porteurs de projet dans la création et le développement de l’entreprise et donnent accès à des ressources importantes : des locaux adaptés, des moyens matériels, des conseils, et la chance d’intégrer un grand réseau !

    Certains incubateurs peuvent également investir dans votre entreprise en faisant de l’apport de capitaux moyennant une prise de participation. Aussi, au-delà de cette option, les incubateurs peuvent être d’une grande aide pour vous aider à lever des fonds auprès de Business Angels ou de fonds d’investissement, mais aussi de vous aider à identifier les aides et subventions dont vous pouvez bénéficier. 

    Retrouve l’annuaire des incubateurs sur ce site !

    Les business angels

    Somme moyenne

    300 000

    Obtention

    Difficile

    Coût

    15% à 45% du capital

    Les business angels sont des particuliers qui investissent leur argent personnel, ou à travers une structure morale, dans des projets innovants à gros potentiel. Ils vont vous apporter de l’argent, mais pas seulement ! Ils vous apporteront également un carnet d’adresses, des conseils dans la gestion et le développement de votre entreprise.

    Les BA n’ont pas vocation à vous accompagner pendant toute la vie de votre entreprise, ils sortiront généralement au bout de 4 à 6 ans. Leur objectif étant de faire une plus value !

    La question désormais c’est : « Comment les trouver ? ». Voici quelques tips :

    • Faites vous accompagner par des Incubateurs : ils ont souvent un réseau important de contacts.
    • Adressez-vous à d’autres propriétaires d’entreprise du même secteur que vous et découvrez comment ils ou elles ont rencontré leurs actionnaires.
    • Parlez à des membres de votre famille ou à vos contacts, tels que votre avocat.e, votre comptable ou votre représentant.e bancaire, qui pourraient connaître des personnes qui cherchent à investir.
    • Échangez avec des membres de votre secteur d’activité qui ont réussi et qui souhaiteraient investir et offrir du mentorat.

    Les fonds d’investissement

    Somme moyenne

    5M

    Obtention

    Difficile

    Coût

    Parts de l’entreprise

    Les fonds d’investissement sont des actionnaires professionnels qui prennent une participation en capital, dans des entreprises généralement non cotées en bourse. Ces fonds sont financés par des institutions (banques, grands groupes…) ou des individus (entrepreneurs, industriels, investisseurs…).

    Ils investissent généralement dans la création d’entreprise et le financement de nouvelle technologies, les entreprises à fort potentiel de développement, l’acquisition ou le rachat d’entreprise.

    Le partenariat dure la plupart du temps entre 3 et 7 ans.

    Il existe environ 300 fonds d’investissement en France, vous pouvez les retrouver ici !

    Les concours et bourses

    Somme moyenne

    variable

    Obtention

    Difficile

    Coût

    du temps

    Ah les concours ! Angoisse ou euphorie ? On a toutes et tous nos idées reçues, nos vécus. Mais il faut l’admettre c’est tout de même une superbe expérience pour vous rendre compte du potentiel de votre projet et s’inspirer des autres.

    En plus, c’est l’occasion de vous faire connaître et de potentiellement rencontrer vos futurs partenaires ou investisseurs.

    Il existe beaucoup de concours et bourses : 

    – Prix de l’audace : Ce prix est le seul concours exclusivement destiné aux autoentrepreneurs sur l’ensemble du territoire. Il met en lumière leur dynamique, la pertinence de leurs activités et récompense leur esprit d’entreprendre. Récompense : 4 000 €.

    – Prix de l’entrepreneur de l’année : Ce prix est un programme international qui a pour objectif de récompenser des parcours entrepreneuriaux d’hommes et de femmes remarquables ayant fait preuve d’innovation, de leadership et d’excellence mais qui ont également contribué à l’amélioration de la qualité de vie de leur région, de leur pays, à travers le monde.

    Grand Prix Moovjee : Concours pour les entrepreneurs, entrepreneuse de 18 à 30 ans inclus, ayant créé leur entreprise en France, possédant au minimum 20 % des parts du capital social ou des actions de l’entreprise et ayant l’ambition de se développer et de créer de l’emploi.

    Date limite de dépôt de dossier : 16 mars 2023.
    Récompense : 10.000 euros pour le grand prix, 5.000 euros pour le Coup de cœur du jury. Les finalistes remportent un an d’accompagnement avec un mentor.

    Voici une liste complète avec les dates de fin d’inscriptions, la localisation ainsi que les prix obtenus.

    Les aides publiques

    Somme moyenne

    variable

    Obtention

    Facile

    Coût

    du temps

    Vous êtes prêt.e.s à vous lancer dans la paperasse et les dossiers ? Alors vous êtes déterminé.e.s à faire appel aux aides publics.

    Différentes aides existent au niveau national, régional comme local : n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à la base de données de références sur les aides aux entreprises.

    Ces aides peuvent prendre plusieurs formes :

    • le versement d’une somme d’argent, remboursable
    • un allègement fiscal
    • une exonération de cotisations sociales,
    • le financement d’une formation, de prestations de conseil,
    • une aide au montage du projet, incubation, etc.

    Parmi les principaux dispositifs accordés aux entreprises :

    Ces aides peuvent être cumulables, donc n’hésite pas à regarder les modalités pour chacune d’entre elles.

    Barney vous encourage et félicite pour le financement de votre campagne.

    Alors, tu y vois plus clair et tu sais quels dispositifs tu souhaites utiliser ?

    Si le crowdfunding est une des options que tu envisages, contacte-moi !

    Workbook
    La solution pour ne plus te sentir submergé et enfin te lancer en crowdfunding.
    10 étapes pour lancer ta campagne de crowdfunding
    10 étapes pour lancer ta campagne de crowdfunding
    La solution pour ne plus te sentir submergé et enfin te lancer en crowdfunding.
    Workbook
    Le Workbook
    Merci !
    Ton workbook est en route vers ta boîte mail (vérifie tes spams si tu ne le reçois pas.) Sinon,
    Ton workbook est en route vers ta boîte mail (vérifie tes spams si tu ne le reçois pas.) Sinon,
    Le Workbook
    Merci !
    Webinaire Relations Presse & Crowdfunding
    Jeudi 1er février à 14h